à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Mémoires pour Simone / La Solitude de chanteur de fond

2015

Grands auteurs

France

6avis

Simone Sigoret et Yves Montand : deux documentaires uniques sur un couple mythique.

MÉMOIRES POUR SIMONE

« Mémoire des lieux. Une salle de projection dans la grande maison d'Autheuil, département de l'Eure : des bobines, des cassettes, des photos, des placards. Ce que l'on vous propose ici, ce n'est pas la vie de Simone, elle l'a racontée mieux que personne dans « La nostalgie... », ce n'est pas sa carrière, d'excellentes émissions de télévision y ont pourvu, c'est le contenu d'un placard, des petits bouts de mémoire en vrac, un voyage à travers les images qu'elle gardait. » nous dit Chris Marker à travers la voix de François Perrier.
Ami et témoin privilégié de la vie de Simone Signoret, parce que leurs chemins n'ont jamais cessé de se croiser depuis qu'ils se sont rencontrés à l'époque du Lycée Pasteur, Chris Marker fera, à la demande du 39ème Festival de Cannes en 1986, le plus beau film-hommage à celle qui disait avoir la nostalgie de la mémoire non partagée.

LA SOLITUDE DU CHANTEUR DE FOND
En février 1974, Yves Montand décide de chanter un soir à l’Olympia, pour les réfugiés chiliens en France. Il n’est pas remonté sur scène depuis 1968, avec le succès de « la bicyclette ». Et il n’a que douze jours pour se préparer…

 

Vous aimerez peut-être aussi...