à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Médée

Théâtre, danse et cirque

73avis

Isabelle Huppert, remarquable, interprète le vertige de ce personnage partagé entre l'amour, la colère, la lucidité et la folie. Sur son visage, les rictus de la démence se mêlent aux larmes et aux regards machiavéliques. Puissance à demi divine, Médée est d'autant plus inquiétante qu'elle apparaît fragile.

Réfugiée à Corinthe avec Jason, pour lequel elle a trahi les
siens et à qui elle a donné deux fils, Médée est désormais bannie de la terre
grecque. Son époux a accepté l’offre du roi Créon et a épousé sa fille.


Dans une rage folle, Médée ne mange plus, ne parle ni à ses
enfants ni à ses serviteurs.

Craignant sa colère, Créon la condamne à l’exil mais consent à lui laisser un
jour de répit pour trouver une terre d’asile. Médée met à profit ce délai pour
se venger. Elle décide d’assassiner Jason, sa nouvelle femme et le roi Créon,
pour ensuite égorger ses enfants.


"Notre sympathie croît dans le temps même que
croît notre conscience de sa monstruosité" (Jacques Lassalle).

7 d'Or 2001 de la meilleure réalisation.

Mit deutschen Untertiteln erhältlich

Vous aimerez peut-être aussi...