à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Les tombeaux sans noms

Grands Auteurs

France

0avis

Récompenses:

Prix Spécial du Jury et Bayard de la meilleure photographie au Festival de Namur (2018)
Nommé au FIPADOC (Festival International Documentaire) 2019
Sélectionné à la Mostra de Venise, Toronto International Film Festival, Festival du film de Telluride, Festival international du film de São Paulo, Filmex Tokyo...

"Je voulais faire un film pour capter l’invisible présence des morts sans sépulture et combattre l’oubli qui empêche leurs âmes errantes de trouver le repos." Rithy Panh

"Quatre décennies après avoir été déporté par les Khmers rouges avec ma famille dans la province de Battambang, je suis retourné sur les lieux de leur disparition. Nous étions onze en quittant Phnom Penh. Seuls deux d’entre nous ont survécu." Rithy Panh

 

L’œuvre de Rithy Panh est imprégnée du travail de mémoire et de la douleur des survivants du régime de Pol Pot. Après Les gens des rizières, Bophana, S21 - la machine de mort khmère rouge, (prix du cinéma européen 2003 - meilleur documentaire), Duch, le maître des forges de l'enfer (nommé au César du meilleur film documentaire en 2013), L'Image Manquante (Prix Un certain regard au 66e Festival de Cannes, nommé aux Oscars 2014), et L'Exil, Les Tombeaux sans noms est une quête vers l’apaisement.

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...