à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le labyrinthe de Pan

2006

Drame

Espagne, Etats-Unis, Mexique

2avis

Récompenses:

Festival de Cannes 2006 - Sélection officielle
Oscars 2007 - Prix de la Meilleure photographie, des Meilleurs décors, et des Meilleurs maquillages

Entre conte merveilleux et réalisme violent, une œuvre troublante et unique signée Guillermo del Toro.

Espagne, 1944. Dans les montagnes, des groupes armés combattent le régime fasciste du général Franco. Ofelia rejoint son nouveau beau-père, un capitaine de l'armée qui traque les résistants sans pitié. Mais à peine arrivée, la jeune fille est attirée par un étrange insecte qui l'amène aux portes d'un labyrinthe gothique. Délaissée par sa mère, très affaiblie par sa grossesse, et effrayée par son beau-père, Ofelia choisit de se réfugier dans ce monde fantastique qui lui promet une destinée de princesse…

Refuge fantastique
Alternant des scènes au réalisme cru, comme la torture et l'exécution sommaire de résistants, et des séquences habitées par l’imaginaire foisonnant du réalisateur, au style reconnaissable entre tous, Le labyrinthe de Pan est un long métrage fascinant et troublant par le choix qu’il offre. Comme la jeune héroïne, le spectateur peut se cantonner à la cruelle réalité du fascisme ou croire au monde fantastique du labyrinthe, seul espace où la justice et la morale semblent encore régner. La prestation de Sergi López, en militaire froid et implacable, glace le sang.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...