à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

La Jetée - Sans soleil - Version restaurée

1963

Grands auteurs

21avis

Deux films d'un cinéaste engagé, romancier et critique littéraire dont le regard aura marqué son époque.

LA JETEE - 1963, Prix Jean Vigo, 1963
avec Hélène Chatelain, Davos Hanich, Jacques Ledoux, William Klein et la voix de Jean Négroni.
Sur la jetée d'Orly, un homme est frappé par le visage d'une femme qui regarde mourir un homme. Plus tard, après la Troisième Guerre mondiale qui a détruit Paris, les survivants se terrent dans les souterrains de Chaillot, où des techniciens expérimentent le voyage dans le temps. Car c'est par le Temps que passera le seul moyen de survivre dans ce nouveau monde. Seuls l'avenir et le passé peuvent sauver le présent.

SANS SOLEIL - 1982
chant interprété par Arielle Dombasle, voix de Florence Delay pour la version française et de Alexandra Stewart pour la version anglaise.
Des lettres d'un cameraman free-lance, Sandor Krasna, sont lues par une femme inconnue. Parcourant le monde, il demeure cependant attiré par ces deux "pôles extrêmes de la survie", le Japon et l'Afrique, plus particulièrement, la Guinée-Bissau et les îles du Cap Vert. Le cameraman s'interroge sur cette représentation du monde dont il est en permanence l'artisan et le rôle de la mémoire qu'il contribue à forger.

Vous aimerez peut-être aussi...