à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le jour d'avant - Isabel Marant

Mode

00h52

vf
54avis

Achat dématérialisé :

Débordante de vitalité, Isabel Marant crée sa marque en 1994 et connaît le succès presque instantanément. Avec huit boutiques et un chiffre d’affaires en progression de 50 % ces trois dernières années, l’une des seules marques de prêt-à-porter autofinancées de l’Hexagone s’est imposée avec des vêtements chics et générationnels. La recette de son succès ? De sa voix rocailleuse, la styliste répond : "J’habille les vraies filles, pas les fantasmes ni les femmes avec chauffeur !" Problème : à la veille du défilé, les chaussures ne sont toujours pas là, un mannequin clé se désiste, les tenues les plus spectaculaires doivent être retricotées six fois et, symptôme ultime, Isabel Marant se bloque littéralement le dos…

Débordante de vitalité, Isabel Marant crée sa marque en 1994 et connaît le succès presque instantanément. Avec huit boutiques et un chiffre d’affaires en progression de 50 % ces trois dernières années, l’une des seules marques de prêt-à-porter autofinancées de l’Hexagone s’est imposée avec des vêtements chics et générationnels. La recette de son succès ? De sa voix rocailleuse, la styliste répond : "J’habille les vraies filles, pas les fantasmes ni les femmes avec chauffeur !" Problème : à la veille du défilé, les chaussures ne sont toujours pas là, un mannequin clé se désiste, les tenues les plus spectaculaires doivent être retricotées six fois et, symptôme ultime, Isabel Marant se bloque littéralement le dos…

Portraits vivants
Avec la collection "Le jour d'avant", Loïc Prigent poursuit son incursion documentaire dans les milieux très fermés de la mode. Après Karl Lagerfeld en pleine préparation de la collection Fendi, Jean Paul Gaultier, les jeunes créateurs new-yorkais de Proenza Schouler, la diva Versace, Diane von Furstenberg et l'incontournable Sonia Rykiel, le réalisateur a cette fois suivi les moments décisifs précédant les défilés d'Isabel Marant (vendredi 2 mars à 22.05) et Albert Elbaz pour Lanvin (samedi 3 mars à 20.40). Se faufilant dans les ateliers où s'affairent les petites mains, traquant les croquis et autres secrets créatifs des designers pour finalement s'immiscer dans les coulisses des défilés au milieu de mannequins affairés et sous pression, il parvient à retranscrire l'ambiance si particulière de chacune de ces grandes maisons de la mode tout en dessinant un portrait vivant de leur créateur.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD