à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Goulag, une histoire soviétique

France

5avis

Support physique :

Ce livre décrit, explique et raconte ce que fut le goulag et les traces laissées dans la Russie d'aujourd'hui.

Le Goulag, acronyme de Direction Centrale des Camps, est l'un des systèmes répressifs les plus impitoyables et les plus meurtriers du XXe siècle. Par son gigantisme, par sa longévité, par le nombre des victimes, le Goulag est hors-normes : 400 camps, 20 millions de prisonniers, 6 millions de déportés, 4 millions de morts, un Soviétique sur six emprisonné de la fin des années 20 à la fin des années 50.

 

L'enjeu de ce livre est de raconter fondamentalement le Goulag : comment cet immense conglomérat productif et punitif a-t-il été engendré, organisé et piloté par le pouvoir soviétique. Comment des millions de zeks ont-ils été contraints de travailler jusqu'à l'épuisement dans le froid, le dénuement, l'isolement, le manque total d'hygiène, la peur, la faim au ventre et l'humiliation. Une entreprise de production, dans une volonté de développement économique, et de déshumanisation dont l'existence a longtemps été occultée à l'Est et niée à l'Ouest.

 

L'originalité de Goulag, une histoire soviétique est, pour la première fois, d'allier un récit historique nourri des recherches les plus récentes avec un descriptif concret de la vie, du travail, de la violence des camps s'appuyant sur une riche iconographie (photographies, dessins de zeks, cartes, documents administratifs, statistiques) dont une large partie de documents inédits issus de l'ONG russe Memorial. En complément des parties historiques et thématiques, l'ouvrage propose de nombreux encadrés : les grands chantiers (Canal Mer Blanche-Mer Baltique, la Voie morte), les camps les plus emblématiques (les Solovki, la Kolyma, Vorkouta...), les bourreaux du Goulag (Dzerjinski, Iagoda, Iejov, Béria), les grands témoins (Soljenitsyne, Chalamov, Guinzbourg, Margolin, Rossi, Buber-Neumann) mais aussi des victimes anonymes.

 

LES AUTEURS
Nicolas Werth
, historien, directeur de recherches à l’Institut d’histoire du temps présent, spécialiste de l’histoire soviétique, auteur d’ouvrages de référence ("Le Livre noir du communisme", "La Terreur et le désarroi", "Staline et son système", "L’État soviétique contre les paysans"). Auteur avec Luba Jurgenson de "Le Goulag. Témoignages et archives" (Laffont) et de "La Route de la Kolyma, voyage sur les traces du Goulag" (Belin).

François Aymé, fondateur et coordinateur de l’Université populaire d’histoire depuis 2013, il dirige le festival international du film d’histoire de Pessac depuis 2004.

Patrick Rotman, docteur en histoire, auteur, scénariste et réalisateur de documentaires. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont "Génération" avec H. Hamon (1987-1988), "L’Âme au poing" (2004), "Un homme à histoires" (2016) et scénariste de romans graphiques : "Octobre 17" (2017) et "La Veille du Grand Soir" (2018).

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...