à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Goodbye dragon inn

2004

Contemporain

12avis

Récompenses : Festival de Venise 2003, Prix de la critique internationale

Goodbye, Dragon Inn est un poème nostalgique sur la dernière séance d'un de ces cinémas aujourd'hui détruits.Festival de Venise 2003, Prix de la critique internationale

Dernière séance avant que cette salle de cinéma désertée ne ferme ses portes à tout jamais. Un jeune homme d'origine japonaise se réfugie à l'intérieur pour se protéger de la pluie.

L'ouvreuse infirme et le projectionniste n'ont jamais eu l'occasion de se rencontrer bien qu'ils travaillent tous les deux dans le même cinéma. Puisque cette nuit est leur dernière chance, la jeune femme souhaite partager son fortune cake avec le beau projectionniste. Ne le trouvant pas dans sa cabine, elle part à sa recherche dans le dédale du cinéma.

Sur l'écran géant est projeté Dragon Inn, un film d'épée chinois à succès des années 60. Dans la salle, le jeune homme japonais remarque deux individus qui ressemblent aux acteurs du film plus âgés. Uniques spectateurs, ils regardent et se souviennent.

Sont-ils bien vivants ou ne sont-ils que deux esprits qui ne veulent pas quitter le lieu ?

Vous aimerez peut-être aussi...