à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Escadrons de la mort

Société

9avis

La France exporte ses méthodes de torture forgées en Algérie.Pour le spectateur un tant soit peu sensibilisé à la cause des droits de l'Homme, ces révélations font l'effet d'une gifle. Télérama

 Fruit d’une enquête de deux ans ce film révèle l’implication directe de militaires français dans l’histoire des guerres sales d’Amérique du Sud.

Escadrons de la mort, l’école française révèle comment les méthodes contre-insurrectionnelles utilisées durant la guerre d'Algérie, dont les techniques de renseignements, l'usage généralisé de la torture et l’élimination massive des prisonniers, ont été enseignées en Amérique du Sud et aux Etats-Unis dés la fin des années 50 par des officiers français. Des méthodes qui ont notamment été utilisées au cours de la sinistre « Opération Condor », la campagne d’assassinats politiques organisée par les juntes militaires sud-américaines au pouvoir dans les années 70.
Ce film qui a causé une véritable « commotion nationale » en Argentine est considéré aujourd’hui  comme  une pièce à conviction dans le processus judiciaire qui a permis l’arrestation d'anciens généraux de la dictature argentine.

* Laurier du meilleur documentaire politique de l'année 2003 décerné par le Club audiovisuel de Paris.
* Prix 2004 de la meilleure investigation au FIGRA.
* Prix 2004 du Mérite décerné par The Latin American Studies Association de Las Vegas.

Vous aimerez peut-être aussi...