à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Deux sœurs pour un roi

2008

Contemporain

01h49

vfvostfr
2avis

Achat dématérialisé :

Récompenses : Berlinale 2008 - Nomination

Au XVIe siècle, en Angleterre, les sœurs Boleyn se disputent le cœur du roi Henri VIII (Eric Bana). Une fresque historique efficace, pimentée par un duel impérial entre Natalie Portman et Scarlett Johansson.

Alors que le couple formé par Henri VIII et Catherine d'Aragon bat de l'aile, le duc de Norfolk convainc son beau-frère, sir Thomas Boleyn, d'orchestrer une rencontre entre le roi et sa fille aînée, Anne. Le rapprochement est en bonne voie, mais le souverain s'éprend finalement de Marie, la cadette. Frustrée, Anne épouse en secret l'homme qu'elle aime, Henri Percy, pourtant fiancé à une autre. Lorsque sa famille l'apprend, elle est envoyée en exil en France. De son côté, Marie porte l'enfant de son royal amant, dont elle ne peut plus partager la couche en raison de sa santé fragile. Anne est alors rappelée à la cour pour raviver le désir du monarque. Ambitieuse, la jeune femme refuse le statut de maîtresse : elle se donnera à Henri le jour où il lui offrira le trône…

Condition féminine
De La vie privée d’Henri VIII d’Alexander Korda à la série sombre et sexy Les Tudors, le règne sanglant du roi d'Angleterre a inspiré une kyrielle d'œuvres de fiction. Peter Morgan, qui poursuit ici son immersion dans l'intimité de la famille royale – il a signé le script de l'exquise fable politique de Stephen Frears The Queen –, s'est appuyé sur un roman de Philippa Gregory pour façonner un scénario au suspense prenant, centré sur la rivalité entre deux sœurs aux tempéraments aussi éloignés que la couleur de leurs cheveux : d'un côté Marie, douce et disciplinée, de l'autre, Anne, dont l'orgueil – et son incapacité à donner un héritier mâle à la couronne – la conduira à l'échafaud. Déployant des costumes et des décors flamboyants, fidèles à la palette de l'artiste Hans Holbein, Justin Chadwick (Mandela : un long chemin vers la liberté) compose une fresque élégante qui vaut surtout pour sa peinture de la condition féminine au XVIe siècle et son duo de reines : Scarlett Johansson et Natalie Portman, réunies pour la première fois à l'écran.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD