à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Berlusconi, l' affaire Mondadori

Europe

00h57

vf
38avis

Achat dématérialisé :

Comment, dans une démocratie européenne, un président du Conseil peut-il continuer à gouverner alors qu'il est accusé de corruption ?

En 1987, le décès subit de Mario Formenton, qui dirige la première des maisons d'édition italiennes, la Mondadori, ouvre une bataille de succession entre deux des plus brillants hommes d'affaires du pays, Silvio Berlusconi et Carlo De Benedetti, tous deux actionnaires minoritaires. En décembre 1988, De Benedetti, signe un accord avec les héritiers qui lui garantit le contrôle des deux sociétés réunies. Un an plus tard, c'est le coup de théâtre : pour étendre son empire médiatique, Berlusconi convainc la veuve de Formenton de lui céder ses actions et s'empare de la présidence du groupe...C'est le début d'un très long feuilleton judiciaire où le chef de Forza Italia - qui a accédé au pouvoir une première fois en avril 1994, puis à nouveau en juin 2001, et a bénéficié d'un non-lieu pour prescription - va faire feu de tout bois pour éviter la condamnation de ses alliés. Y compris en faisant adopter des lois ad hoc par "ses" députés.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD