à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Bancs publics - Versailles Rive Droite-

2008

Cinéma

01h48

vf
0avis

Achat dématérialisé :

Une banderole “Homme seul” sur un immeuble met le quartier en émoi. Hilarante, tendre et mélancolique, une conclusion en apothéose de la trilogie versaillaise de Bruno Podalydès, dotée d'un casting royal.

Un matin à Versailles Rive droite. Tandis que les employés du magasin Brico Dream (dont le E clignote malencontreusement) s'initient laborieusement au "street marketing", trois salariées d'une entreprise voisine s'effarent d'une banderole clamant "Homme seul" sous une fenêtre de l'immeuble d'en face. Sous leur sérieux apparent, leurs supérieurs hiérarchiques sont piqués par la même curiosité. Pourtant on attend le grand patron, M. Borelly. Mais même celui-ci semble ailleurs. Pendant sa présentation Power Point, il accumule les lapsus gênants et injurie son téléphone portable.

Les bricolos au boulot
Jamais les frères Podalydès ne sont aussi en forme que quand ils tournent dans leur ville natale, et ce dernier volet de leur trilogie versaillaise (après Versailles Rive gauche et Dieu seul me voit), aux allures de feu d'artifice, le confirme. Dès le générique, les musiciens du RER qui interprètent "Les amoureux des bancs publics" et arrachent un sourire aux usagers donnent le ton. Le film va offrir à ses très nombreux personnages – le casting est fastueux avec Catherine Deneuve, les Inconnus, Emmanuelle Devos, Claude Rich, et bien d'autres – toutes les occasions possibles de s'évader d'un quotidien professionnel envahi par des diktats absurdes. Dans ce dernier volet de leur trilogie versaillaise, les frères Podalydès dynamitent joyeusement le monde du travail, au sens propre comme figuré, puisque le magasin de bricolage (l'un des trois décors du film avec l'entreprise et le jardin public) fournit généreusement tous les outils pour cela. Cette hilarante comédie chorale entrecroise les destins avec une fluidité confondante, passant sans à-coups d'une avalanche de gags à la romance et à la mélancolie, faisant affleurer, sous le burlesque, la fantaisie et les fragilités des personnages.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD