à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

A.K.

Beaux-arts

9avis

Sur le tournage de Ran, d'Akira Kurosawa, il y avait un autre cinéaste : Chris Marker. Ce film hommage au maître japonais est aussi une formidable leçon de mise en scène : comment filmer une bataille, comment apprendre la patience ?

A.K. est un reportage gourmand, enthousiaste, sur le tournage de Ran d'Akira Kurosowa. Chris Marker en profite pour brosser un portrait du cinéaste japonais. Il découpe son reportage en une succession de petits chapitres aptes à mieux faire comprendre le travail et les thèmes de prédilection du cinéaste : la bataille (l'agencement et la position des trois caméras disposées en triangle pour filmer les scènes guerrières), la patience (face aux éléments naturels, Kurosawa connaît la vertu de l'attente), jusqu'au chaos (ran en japonais), quand, après un brouillard persistant, le ciel se découvre pour la fin du tournage. Le commentaire reste sobre. Chris Marker, discret derrière sa caméra, est comblé, dit-il, par le bonheur évident de "s'approprier une beauté qui n'était pas la sienne".

Vous aimerez peut-être aussi...