à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Et au milieu coule une rivière

1993

Cinéma

Etats-Unis

0avis

Récompenses:

Meilleure image, Oscars 1993

Les destinées opposées de deux frères élevés dans le respect de la religion et de la nature. Une œuvre d’une grande poésie visuelle signée Robert Redford, avec Brad Pitt dans son premier rôle majeur.

Dans une localité du Montana, au début du XXe siècle. Norman et Paul Maclean reçoivent une éducation stricte, rythmée par les sermons de leur père, pasteur presbytérien, et leurs parties de pêche à la mouche. Les années passant, les deux frères prennent des chemins différents. D’un tempérament calme, Norman fait carrière à l’université. Son cadet, Paul, impulsif et dissipé, se tourne vers le journalisme, les femmes, l’alcool et le jeu.

 

Chronique familiale
Pour son troisième film en tant que réalisateur – après Des gens comme les autres, qui lui valut quatre Oscars, et Milagro –, Robert Redford s’empare du roman autobiographique de Norman Maclean La rivière du sixième jour. La finesse de l’étude psychologique et la sublime photographie de Philippe Rousselot transcendent cette chronique familiale intimiste, nourrie de grands espaces. Craig Sheffer et Brad Pitt, époustouflants de justesse, donnent corps à la confrontation dénuée de manichéisme de deux philosophies de vie. En suggérant leur admiration mutuelle et silencieuse, le cinéaste réalise une célébration lyrique de la puissance du lien fraternel, mais aussi de la nature et de l’existence dont les méandres sont magnifiquement symbolisés par les reflets argentés et mouvants de la rivière.

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...