Pique-Nique à Hanging Rock +

Réalisateur : Peter Weir
Auteur : Cliff Green, d’après le roman éponyme de Joan Lindsay
Acteurs : Rachel Roberts, Vivean Gray, Helen Morse, Kirsty Child, Anthony Llewellyn-Jones, Jacki Weaver, Frank Gunnell, Anne Lambert, Karen Robson, Jane Vallis, Christine Schuler, Margaret Nelson, Ingrid Mason, Jenny Lovell, Janet Murray
Producteur : Picnic Productions, Australian Film Commission, South Australian Film Corporation, BEF Film Distributors, McElroy & McElroy
Nationalité : Australie

Lors d’un pique-nique, trois jeunes filles en fleur et leur professeure disparaissent mystérieusement. Un subtil cocktail d’onirisme, de fantastique et d’érotisme signé Peter Weir (Le cercle des poètes disparus, Green card).

Le 14 février 1900, jour de la Saint-Valentin, en Australie. L’école de jeunes filles d’Appleyard organise un pique-nique à Hanging Rock, la montagne sacrée des aborigènes. Trois élèves, Miranda, Irma et Marion, et leur professeure miss McCraw partent explorer les passages étroits et intrigants entre les monolithes. En chemin, elles croisent deux jeunes garçons, Albert et Michael – ce dernier n’étant pas insensible aux charmes de Miranda. Au retour à l’école, les quatre jeunes filles manquent à l’appel. On part à leur recherche et Albert retrouve Irma, vivante mais totalement amnésique…
VIERGES SOUS INFLUENCE
Adapté du roman de l’Australienne Joan Lindsay, ce deuxième long métrage de Peter Weir a non seulement marqué le début d’une vague de succès pour le réalisateur – L’année de tous les dangers (1983), Le cercle des poètes disparus (1989), The Truman show (1998), etc. –, mais a aussi apporté un souffle unique au cinéma fantastique. Film singulier, Pique-nique à Hanging Rock tisse la toile d’un subtil mystère, sans recourir au moindre effet dramatique. Après avoir dépeint l’atmosphère délicate de l’école de jeunes filles, il plonge progressivement le spectateur dans une ambiance oppressante. L’univers édénique dans lequel évoluent les jeunes filles vacille au fil des émotions qui déstabilisent les personnages. Les montres s’arrêtent, des propos philosophico-poétiques s’échappent de la bouche des élèves… Un glissement onirique d’autant plus troublant que le réalisateur perturbe le temps et l’espace, introduisant un tempo lent et fascinant, des ralentis, des cadrages inattendus. Le tout est servi par une bande son fantomatique à souhait, avec notamment l’interprétation de Gheorghe Zamfir à la flûte de Pan. Peter Weir renouvelle le traitement d’une situation de cinéma classique (de jeunes vierges livrées à un monstre) et maintient le spectateur sous tension, sans jamais rien dévoiler.

dvd
INDISPONIBLE
vod 48h
BIENTOT DISPONIBLE

Être alerté de la disponibilité par e-mail :

Être alerté

La galerie photos
Pique-Nique à Hanging Rock

En savoir plus