L'Enfer de Matignon 2/4 +

Le Bureau

Réalisateur : Philippe Kohly
Auteurs : Raphaëlle Bacqué, Philippe Kohly
Producteurs : B. Nahon, Zadig Productions, INA

Deuxième acte : l'action. Comment se prennent les décisions et se lancent les réformes ? Douze ex-Premiers ministres lèvent le voile sur les difficultés et l'ampleur de leur tâche dans cet épisode de L'Enfer de Matignon.

Les fameux 100 jours, l'état de grâce pendant lequel tout est encore possible. Le Premier ministre doit savoir en tirer profit. Décider, c'est sa principale mission. Les sollicitations sont permanentes, les réunions de ministres régulières et les sujets très variés. « Il arrive souvent que l'on vous arrache une décision entre deux portes », déclare Michel Rocard. Arbitrer, se confronter à de fortes personnalités, tenir tête aux techniciens, dire non, mais aussi assumer ses responsabilités, ce sont toutes les difficultés de la prise de décision. Le rôle de l'administration n'est pas négligeable. Elle a le pouvoir d'appliquer ou non les directives : « Le nombre d'arbitrages du Premier ministre que le ministère des Finances n'a jamais appliqué parce que cela ne lui plaisait pas remplirait une bibliothèque », constate avec ironie Alain Juppé. Et puis il y a les réformes : le Premier ministre ne peut les mener seul. Il doit faire du temps son allié, rassurer l'opinion, négocier avec les acteurs sociaux. A l'automne 1995, pressé, Alain Juppé mène de front plusieurs réformes : assurance maladie, retraites, SNCF. C'était trop pour les Français. Il s'en souvient encore. Le bras de fer est aussi permanent avec la majorité, dont il faut s'assurer le soutien ; elle peut venir à bout d'un Premier ministre. Des petits arrangements à la dissolution pour éliminer les factieux, la majorité est l'objet de manœuvres. Chaque semaine, l'affrontement avec l'opposition lors des questions d'actualité prend des airs de « fosse aux lions ». Autant dire qu'il faut une santé de fer et un moral d'acier pour tenir le rythme et la pression. « Il y a un moment donné où il devient très difficile de retrouver de l'énergie et de la force (…). On ne se trompe pas quand on dit qu'il faut régulièrement changer un Premier ministre. Un Premier ministre, cela ne dure pas cinq ans », conclut Dominique de Villepin Ceux qui ont gouverné la France depuis 35 ans s'expriment à coeur ouvert sur la pratique du pouvoir, retracée au moyen d'images d'archives. Pierre Messmer, Raymond Barre, Pierre Mauroy, Laurent Fabius, Michel Rocard, Edith Cresson, Edouard Balladur, Alain Juppé, Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin, François Fillon témoignent.

VOD VOD 48h Moins de détails Plus de détails

Informations techniques
  • Durée : 52 min
  • Poids du fichier : 0 Mo
  • Couleurs : Couleur
  • Format vidéo : 16/9
  • Format audio : N/A
  • Territoires disponibles : Belgique,  Suisse,  France et DOM/TOM
  • Langue :
    • Français

Packs DVD Arte Editions

> Tout voir