Les FTP-MOI

Ils avaient des "noms difficiles à prononcer". Quelques-uns étaient juifs, beaucoup étaient communistes nés en France, en Pologne, en Hongrie, en Roumanie, en Italie, en Arménie, en Espagne et au Brésil.