Salman Rushdie - L'Inde imaginaire

Le 14 février 1989, suite à la parution de ses Versets sataniques, Salman Rushdie est condamné à mort par une fatwa de l'ayatollah Khomeiny. Vingt ans après, l'écrivain a accepté d'évoquer l'Inde de son enfance, la source de son inspiration, le pays qui a nourri son imaginaire et son œuvre.