Contacts : Nan Goldin

Pour la première fois en treize minutes d’un monologue de vérité brute, Nan Goldin raconte elle-même dans “Contacts” ce qui la lie à ses images.