Numéros zéro

1977, Claude Perdriel, directeur du "Nouvel Observateur", décide de lancer un quotidien d'information : "Le matin de Paris". Un document passionnant sur la presse de la fin des années 70.