Prison à domicile

Le bracelet électronique peut-il constituer une alternative à l'incarcération ?