Kim Kong

Kidnappé par un despote asiatique pour tourner un remake de King Kong à la gloire du régime, un réalisateur dépressif (Jonathan Lambert) retrouve le goût de créer. Une étonnante comédie de l'absurde.