Zatoichi

Kitano s'empare avec brio d'un héros de la culture japonaise, pour un "film de sabre" sanguinolent, cocasse et inspiré.